Flash info

 

Accueil
Géographie
Histoire
Municipalité
La vie du village
Ecoles
Associations
Contacts et liens
Flux RSS
Téléchargement
Le pont de pierre

A l’ordre du jour en 1862, Monsieur  CERTELET (orthographe exacte), Maire, lance un projet de construction d’une passerelle pour relier Nayemont les Fosses à Sainte Marguerite par le chemin de petite communication n° 6, en complément de la passerelle de Brompont. Le projet est présenté  aux deux conseils municipaux. La commune de Sainte Marguerite ne peut financer les travaux dans les trois ou quatre années à venir. Le projet est reporté.

Le 11 août 1867, un nouveau projet se fait jour. Il s'agit cette fois de la construction d’un pont piéton et routier. L’idée est exposée en réunion de conseil dans le but d’améliorer le commerce et la communication entre Sainte Marguerite et Nayemont les Fosses. Sainte Marguerite ne peut toujours pas financer, mais les appels d’offres sont tout de même lancés. C’est le 17 avril 1868 que l’édification de l’ouvrage est adjugée au Sieur CLAUDIN Jean-Baptiste, entrepreneur à Fraize, pour la somme de 10 822,02 francs. Les travaux démarrent rapidement. Un premier acompte de 6 000 francs lui est versé le 10 juillet 1868 pour les 2/3 réalisés. Au mois d’août, le Sieur CLAUDIN décède. Son épouse, Marguerite BEJOT, s’engage auprès du Préfet des Vosges à poursuivre la construction : les travaux continueront. Un deuxième acompte de 2 500 francs lui est versé le 10 septembre 1868 pour les 9/10 réalisés. Le solde, moins une retenue de garantie de 1/10 pendant un an, est versé le 28 novembre 1868 après réception définitive. Sainte Marguerite remboursera la commune de Nayemont les Fosses au taux d’intérêts de 4 % et à hauteur de 1/3 des dépenses, Nayemont finançant les 2/3. Il en est de même pour les travaux d’entretien, ce qui est l’inverse aujourd’hui pour nos biens indivis.


La première à avoir emprunté cette route serait Marie-Florestine BERTRAND pour son baptême. Par la suite, elle sera tenancière avec sa sœur du café qui était situé au 374, chemin du Spitzemberg.

 

Le pont de pierre